Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 05:00

 

 

Exposition "Art Fusion"

 

Du 2 décembre au 6 décembre 2006, à Jozip

 

  

 

 

Annie Chatverre, Daffo, Babeth Artaud, Béatrice Camallonga, François Le Magoarou

 

 

 

 

 

Première salle d'exposition

 

 

 

 

Première salle d'exposition

 

 

 

Deuxième salle d'exposition

 

 

 

 

Wej devant les toiles de Babeth Artaud

 

 

 

 

 

                                Pablo devant les oeuvres de son père  

 

                          

 

Annie Chatverre et Catherine

 

 

 

 Sylvestre du Cemaid


 

 

 

 

 

Daffo et Sylvestre

 

 

Patrick Génin et Bernard

 

 

Koma

 

 

Oeuvres de Béatrice Camallonga et Daffo 

 

 

 

"Two birds" de Daffo

 

"Jeu de tarot"


 

"Happy culture"

 

 

 

Oeuvres de  Babeth Artaud

 

 

Oeuvres d'Annie Chatverre

 

 

Oeuvres de Béatrice Camallonga

 

 

 

Bijoux de François

 

 

 Collier crée par François Le magoarou

 

 

Article paru dans les Nouvelles calédoniennes du 6 décembre 2006

 

  « L’art fusionne à deux pas de l’Oasis de Kiamu »

 

 Le vernissage de l’exposition « Art Fusion » a eu lieu samedi chez Béatrice Camallonga, près de l’Oasis de Kiamu. Elle ferme ses portes, aujourd’hui à 18 heures. Cette exposition est née de l’envie de réunir plusieurs artistes, « car ici, on se sent un peu seule », explique Béatrice Camallonga, à l’origine de ce projet. Son art interroge les quatre éléments et les tableaux exposés rendent hommage plus particulièrement à l’eau et au feu. Elle utilise alors la peinture à l’huile.
Annie Chatverre, elle, s’intéresse aux ethnies du monde. « C’est comme si je voulais en garder la mémoire. Je vais à la rencontre des gens et des traditions des hommes qui paraissent libres. » Les toiles sont non tendues pour illustrer cette liberté et des matériaux naturels trouvés dans le pays rappellent chaque destination.
Pour Elisabeth Artaud : « C’est la confrontation des couleurs qui m’intéresse. Ce sont des taches qui prennent forme. Et chacun peut voir ce qu’il ressent. » Pour ce faire, elle manipule des pigments, de l’acrylique.
Daffo, de
son côté, œuvre sur des formats plus intimistes. Ce sont des dessins à l’encre de Chine qui « sont réalisés d’un seul trait fulgurant. La pulsion du geste est l’aboutissement d’une émotion forte ou d’une concentration intense. Ensuite, le dessin révèle son secret, Le tout avec humour et tendresse. »
Le dernier « invité », Jean-François Le Magoarou, crée et invente des bijoux avec des trocas, de la nacre jaune, des huîtres, des graines, du cuir… « Je pars du coquillage, je fais des assemblages, je fais deux ou trois modèles dérivés, puis je change. »
Tous ces artistes nous font partager leurs émotions et leurs sensations. Exposition chaleureuse, haute en couleur et en diversité.

 

 

 Exposition à la Médiathèque de Lôhna

Mai-Juin 2006

Jacques Ozika, Edmond Hace et Béatrice Camallonga 

Salle d'exposition de la bibliothèque de Lifou 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vernissage 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Audrey 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hélène Sio et Béatrice Camallonga 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires